Patrimoine suisse

D'Otterlo à la crise pétrolière

---

Le patrimoine bâti des années 60 et 70 en Suisse

---

Patrimoine suisse
Le patrimoine bâti des années 60 et 70 en Suisse

En 1959, l’ère des Congrès internationaux d’architecture moderne s’achève à Otterlo, aux Pays-Bas. Une nouvelle génération d’architectes détrône les pères du modernisme de l’après-guerre, le fameux Team 10 se constitue. De formidables innovations techniques entraînent dans le domaine de la construction – y compris en Suisse – un essor sans précédent: près d’un tiers de l’actuel parc immobilier du pays voit le jour entre 1960 et 1975.

Le mouvement soixante-huitard s’oppose au mode de vie petit-bourgeois, se bat pour la justice sociale et revendique le droit à l’autodétermination. Le choc pétrolier de 1973 met abruptement fin à la haute conjoncture. La production de masse est remise en cause. 

Des témoins du patrimoine architectural moderne
Les bâtiments des années 1960 et 1970 sont souvent qualifiés de «verrues» ou de «gouffres à énergie». Ces jugements à l’emporte-pièce empêchent une véritable réflexion sur le patrimoine architectural de l’époque.

Certains services municipaux et cantonaux des Monuments historiques s’en sont désormais procuré une vue d’ensemble en actualisant leurs inventaires. Mais si nous n’apprenons pas à reconnaître les qualités et l’importance du patrimoine bâti des années 1960 et 1970, c’est une part considérable de l’identité de nos villes qui risque de disparaître. 

Familiarisez-vous avec les idées révolutionnaires qui sous-tendent les concepts et détails architecturaux de l’époque!